Nos ghettos
  • Éditeur québécois

Comme beaucoup d’entre nous, le Héros rêve de collectif en s’exilant dans l’individualisme. Écartelé entre ses contradictions, multipliant les petites lâchetés ordinaires de la classe moyenne, il constate son impuissance mais persiste à jouer au philosophe du vivre-ensemble.

J-F Nadeau s’inspire de la psychogéographie, qui interroge l’effet du milieu sur l’individu, pour nous entrainer dans une ahurissante dérive urbaine. À l’intersection de la rue Bélanger et de la 2e Avenue, à Montréal, là où des commerces de cultures diverses se côtoient dans l’ignorance mutuelle, il apprend à la dure que le racisme est le fruit d’une indifférence érigée en règle première de la paix sociale.

Voici une radiographie du repli comme de l’angélisme, pour regarder en face nos peurs, nos désirs et notre conditionnement, pour enfin envisager une cohabitation véritablement ouverte à l’autre.