Les vérités fragiles

« Sans esprit de sérieux mais sérieux en tout ce qu’il touche, Erik Orsenna se montre tel qu’en lui-même dans ce recueil sur-vitaminé d’images et d’idées. Chez lui, l’humour est ami de la profondeur. Écrivain-voyageur, reporter d’inquiétude et parfois de colère, grammairien anti-jargonnant, vénérable curieux invétéré, cet éternel jeune homme en habit vert est un caméléon du savoir. Et plus il sait, plus il partage. C’est un professeur qui parle à voix douce, et comme tous les conteurs, il vous entraîne là où il a choisi de vous emmener, de la banquise du Grand Nord au grand froid des prisons, des frontières de l’Europe à la forêt de Zika où règnent d’inquiétants moustiques. Toujours apprendre, toujours comprendre, ce pourrait être la devise de ce mousquetaire des mots qui n’est jamais si heureux qu’en sortant de lui-même pour y trouver de quoi nous rassasier, nous émouvoir, nous épater. »
Éric Fottorino,
Directeur de l’hebdomadaire Le 1

Membre de l’Académie française et du Haut Conseil de la francophonie, il est l’auteur, entre autres, de L’Exposition coloniale (Seuil, 1988), qui lui a valu le prix Goncourt, et de L’Origine de nos amours (Stock, 2016). Docteur en économie, ancien conseiller culturel du Présid ent François Mitterrand, il a publié un petit précis de mondialisation qui compte quatre volumes : Voyage aux pays du coton (Fayard, 2006), L’Avenir de l’eau (Fayard, 2008), Sur la route du papier (Stock, 2012), et Géopolitique du moustique (Fayard, 2017).

Table des matières

Table des matières
Les vérités fragiles 1
Les vérités fragiles 6
Avant-propos 8
Une culture de la curiosité 10
L’art du possible 18
Première partieQuelques mots 24
Source 26
Frontière 28
Ailleurs 30
Travail 34
Choisir 38
Lumière 40
Écoute 42
Plastique 46
Deuxième partie 48
Il n’y aura plus que des simplets au pouvoir 50
Naissance du grand désert blanc 56
Une vie arrêtée, c’est l’inverse …de la réinsertion 60
Troisième partiedialogue avec Éric Fottorino* 64
Table des matières 112
Chez le même éditeur (extrait) 114