La troisième personne
  • Éditeur québécois

À la manière d’une longue déambulation intérieure, Danielle Dussault propose ici un roman choral tout sauf conventionnel, porté par les voix de trois femmes fortes, distinctes, mais unies par leur quête de liberté. Le fleuve, indéniablement, rejoint ces femmes. C’est par ce mystère, ce cours invisible, que toute la trame narrative s’impose.

Trois femmes se retrouvent au bord d’un fleuve afin de raconter à leur façon un destin unique. Entre le désir d’enracinement et la tentation de la fuite qui relient les trois narratrices, chaque parcours est ponctué de périodes charnières et de rites de passage qui les définissent en tant que femmes. Autant de trajectoires qui les amèneront à se rejoindre dans l’affirmation d’une identité unifiée.