Les Suprêmes chantent le blues

Quarante ans après avoir quitté la petite ville de Plainview dans l’Indiana en faisant le serment de ne plus jamais y remettre les pieds, un chanteur de blues dans la débine revient sur les lieux à contrecoeur afin de s’y produire à l’occasion de l’improbable mariage d’un vieil ami. Tandis qu’elles assistent à sa prestation incroyablement émouvante, Odette, Clarice et Barbara Jean, dites “Les Suprêmes”, n’ont pas la moindre idée de la profonde mutation que l’arrivée d’un tel personnage, venu d’un lointain passé, va provoquer en elles et autour d’elles. Après le triomphe de son premier roman, Les Suprêmes (best-seller dans la liste du New York Times qui a enthousiasmé les lecteurs du monde entier), Edward K. Moore revient avec une histoire de pères et de fils, de péchés de jadis et d’acceptations à venir, qu’incarnent de nouveau, sous le signe d’une irrésistible drôlerie, des personnages aussi puissants qu’attachants.