Bad Féministe
  • Éditeur québécois

Derrière ce titre ironique, Roxane Gay développe une réflexion révolutionnaire et
bienvenue sur l’état actuel du féminisme. Lassée des prises de position parfois trop clivantes de certaines organisations féministes, et fatiguée d’entendre des femmes dire qu’elles ne sont pas féministes, elle rappelle que la défense de l’égalité des sexes ne dispense pas d’assumer ses contradictions. On peut aimer la télé-réalité, se peindre les ongles en rose et revendiquer le fait d’être féministe. En se fondant sur sa propre histoire de femme noire dans l’Amérique contemporaine, elle parle de culture, de race, de sexe et de genre, d’amitié féminine. L’ouvrage regroupe les chroniques de l’auteure initialement publiées dans The Guardian et sur le site The Rumpus. Le portrait qui émerge en filigrane est celui d’une femme au regard incroyablement juste porté aussi bien sur elle-même que sur notre société. Une société dans laquelle les produits culturels offerts aux consommateurs entretiennent un bon nombre de stéréotypes qui finissent par les définir.