Ma soeur, sauvagement assassinée
  • Éditeur québécois

Le 10 février 1998, Cathy Carretta, 23 ans, est tuée brutalement par son ex-ami de cœur. Christine Carretta, la sœur de la victime, fait alors face à l’horreur et à la trahison. En plus de vivre dans la terrible souffrance du deuil pathologique, elle doit prendre part au procès éprouvant de Jean-Paul Gerbet, l’assassin, et multiplier les démarches pour contrer ses demandes de libération conditionnelle. La relation qu’il entreprend plus tard en milieu carcéral avec la tristement célèbre criminelle Karla Homolka provoque également chez elle un effet dévastateur.

Depuis ce meurtre odieux, Christine mène une existence jalonnée d’épreuves et subit en silence les effets du choc post-traumatique chronique. Elle raconte ici la triste histoire de la tragédie et dévoile du coup la sienne dans toute sa vérité, incluant les démarches judiciaires et psychologiques qu’elle a entreprises pour que justice soit rendue et pour s’en sortir.

Ce témoignage se veut un message d’espoir et de persévérance pour ceux qui sont aux prises avec la violence sous toutes ses formes et pour leurs proches. Habitée à jamais par le souvenir de sa sœur qu’elle aimait tant, Christine Carretta nous fait comprendre que c’est dans les moments les plus difficiles que la volonté triomphe.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Crédits 3
Titre 4
Dédicaces 6
Chapitre 1 8
Chapitre 2 26
Chapitre 3 42
Chapitre 4 56
Chapitre 5 78
Chapitre 6 86
Chapitre 7 108
Chapitre 8 120
Chapitre 9 136
Chapitre 10 152
Chapitre 11 178
Chapitre 12 186
Chapitre 13 194
Chapitre 14 212
Chapitre 15 234
Épilogue 240
Remerciements 246
Quatrième de couverture 250