Survivre au suicide d'un proche
  • Éditeur québécois

Qui n'a jamais connu une personne endeuillée par le suicide d'un proche? C'est malheureusement un geste extrême de plus en plus fréquent. Il s'agit d'un acte incompréhensible que l'on doit tout de même accepter afin de passer à autre chose. Mais comment accepter cette absence qui déchire, comment vivre ce deuil, jour après jour, semaine après semaine? Comment se relever alors que la vie continue, alors que le courant de la vie nous amène déjà ailleurs. «Malgré l'absence immensément douloureuse, malgré le vide sans nom, j'ai dû accepter l'inacceptable, le suicide de mon fils cadet, raconte Odette Bisson. Pour me reconstruire, il aura fallu que je garde espoir en la vie. Vivre le moment présent m'a permis d'envisager la possibilité d'un avenir. Si chaque livre a sa mission, la mission du mien aura été de tendre la main et de permettre à d'autres endeuillés du suicide de briser le tabou qui entoure leur désespoir.»