Une si belle image. Jackie Kennedy (1929-1994)

Une si belle image. Jackie Kennedy (1929-1994)

"Toute sa vie, Jacqueline Bouvier Kennedy Onassis voulut qu'on ne connaisse d'elle que son image. Rien ne devait transparaître de son intimité sans son approbation. Parce qu'elle avait compris que son siècle allait être un grand dévoreur d'images, elle refusa obstinément de se laisser prendre au piège et de devenir un objet. Elle refusa de se laisser consommer. Elle contrôla tout. Elle se rongeait les ongles et ne voulait pas que ça se sache ? Elle portait en toute occasion des gants longs, moyens ou courts assortis à ses tenues. Ses cheveux frisaient à la moindre ondée ? Elle lança la mode des petits chapeaux qui aplatissent les racines et empêchent la vrille capillaire. Elle avait des pieds larges, osseux et lourds ? Elle ne chaussa que des escarpins bas qui dissimulaient son 42. Elle fumait trois paquets de cigarettes par jour ? Elle faisait tenir son mégot par un tiers dès qu'un photographe était en vue. Sans parler de toutes les blessures qu'elle dissimulerait, toujours, derrière un large sourire, deux grands yeux noirs écarquillés, comme figés, et une voix de petite fille implorante.Mais elle était si belle, ses vêtements d'illusion étaient si beaux, que le monde entier, invité à la regarder dès son enfance, se noierait dans l'image, cette si belle image..."Katherine Pancol a voulu savoir ce qui se cachait derrière cette image trop parfaite. En dépouillant l'énorme documentation consacrée à Jackie - biographies, Mémoires, témoignages, confidences -, en plaçant dans une perspective nouvelle des faits dont la plupart étaient déjà connus, elle a découvert une femme moderne, fragile, indomptable. Bref, un vrai personnage de roman.

Table des matières

Table des matières
Une si belle image. Jackie Kennedy (1929-1994) 1
Une si belle image 5
Chapitre I 15
Chapitre II 34
Chapitre III 55
Chapitre IV 71
Chapitre V 87
Chapitre VI 109
Chapitre VII 125
Chapitre VIII 138
Chapitre IX 154
Chapitre X 168
Chapitre XI 200
Chapitre XII 215
Épilogue 229
Remerciements 235